Appli « Mon Journal FODMAP »

21 avril 2018
Blog post

Comme 5 millions de français atteint d’un SII, je dois continuellement faire attention à ma consommation de produits riches en FODMAPs. Avec une vie active et bien remplie, voilà une mission plus facile à dire qu’à faire… Heureusement, des associations et sociétés indépendantes ont eu l’idée de génie de créer des applications mobile pour aider les patients dans la gestion de leur repas. J’ai testé pour vous celle d’Antalaya, société de télé conseil diététique…

Qu’est ce que les FODMAPs ?

Tout d’abord, il est sans doute bon de rappeler ce que sont les FODMAPs.

L’acronyme FODMAP désigne tous les « sucres » fermentescibles identifiés comme aggravant le syndrome de l’intestin irritable (SII). C’est à dire, tous les résidus alimentaires non digérés par les bactéries du colon ; le lactose ; le fructose, présent naturellement dans les fruits mais également cachés dans certains produits transformés par l’industrie agro-alimentaire ; les polyols présents naturellement dans certains aliments ou rajoutés par l’industrie (chewing-gum, soda light…).

Eviter les Fodmaps : plus facile à dire qu’à faire !

Si les Fodmaps sont classés par la médecine pour aider le patient, il n’en reste pas moins qu’au quotidien cela peut-être un vrai casse tête de choisir ces aliments et donc composer ses repas. Par exemple, il faut éviter le sorbitol. Mais celui-ci est présent naturellement dans certains fruits, comme la pomme. Du coup, même en évitant les plats industriels, on n’évite pas forcément les Fodmaps.

Comme faire alors ? Apprendre par coeur des listes entières de produits autorisés ? Alors euhh la mangue « ah non le droit ». Euhh la poire non plus. Le café ? à bannir… Bref tout cela n’est pas très évident, surtout dans les débuts du régime (phase découverte ah ah …).

C’est là qu’entre en jeu l’application d’Alantaya « Mon journal Fodmap »…

Mon Journal Fodmap : un coach dans la poche

L’application (ios et Android) propose de renseigner le patient sur son taux de fodmap ingéré dans la journée. Comment ça marche ?

Le patient saisi simplement ces repas dans l’application, au jour le jour. On choisi ses ingrédients dans une liste pré-existante, grâce à menu déroulant suggestif assez bien fait. Bref en quelques secondes on rempli son dîner, son petit déjeuner ou déjeuner ou sa collation et hop… le tout forme une courbe au fur et mesure des jours.

On découvre ainsi simplement l’évolution de son taux d’ingestion de Fodmap dans le temps, de façon très claire et rapide !

Mon avis sur l’appli « Mon Journal Fodmap »

Moi qui depuis le temps de mon diagnostic (4 ans déjà !) pensais maîtriser le sujet, je me suis prise une bonne claque dès le premier jour d’essais ! Clairement la courbe m’indiquait que ma vigilance sur le sujet laissait à désirer !

Du coup, dès les jours suivants j’ai pu me reprendre en mains. J’ai adapté les repas suivants pour équilibrer l’ensemble de ma consommation de Fodmap sur la semaine. Sans l’application, je pense que j’aurais été clairement dans le « rouge » pendant un moment, ce qui signifie à termes le retour de symptômes ( au secours !).

En bref, je recommande l’application aux novices comme aux plus expérimentés sur le sujet. La prise en main de l’application est rapide. La saisie des repas est intuitive. Les courbes sont claires et faciles à lire (avec un système de couleur rouge/orangé pour mieux se repérer en cas de dépassement).

Aucun jargon médical n’est utilisé. Bien au contraire, dans la partie « informations » des paragraphes clairs vous rappellent ce qu’on sont les Fodmaps et comment les éviter.

Ce que j’ai moins aimé dans l’appli

Malheureusement, aucune appli ne peut être parfaite et je regrette que la liste des ingrédients proposés ait ici des lacunes. Bien que déjà très complète, elle ne propose pas par exemple du lait de noisette etc. Donc parfois c’est un peu difficile d’estimer exactement le taux de Fodmap de ses repas… Une lacune qui sera sûrement comblé dans le temps de vie de l’application par ces concepteurs.

Les autres applications mobiles

« Mon Journal Fodmap » n’est pas la seule application disponible sur les stores sur le sujet. Cependant, celle-ci est en français (ben oui c’est mieux quand même !) et elle est gratuite (aussi bien à l’achat qu’à l’utilisation, pas de mauvaise surprise à devoir acheter d’autres modules après!). Bref, pour ma part, elle n’est pas comparable aux autres applications disponibles.

Découvrir mes autres crash-test produits

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Précédent Suivant