Aliments pour une Thyroide efficace – S. G Schagerl

29 novembre 2018
Blog post

Qu’est ce que c’est ?

Comme son nom l’indique, « Aliments pour une thyroïde efficace » est un livre-guide qui traite de l’hyperthyroïdie et de l’hypothyroïdie, en autre. En effet, par extension, le livre aborde également les maladies sous-jacentes aux problèmes liés à la thyroïde : maladie coeliaque, dysbiose, diabète etc.

Ce livre permet dans un premier temps d’identifier les différents symptômes et les différentes maladies associées à la thyroide.

Ensuite, l’ouvrage apporte de nombreux conseils sur les aliments à privilégier, ou au contraire à limiter, selon la (ou les) maladie(s) associée(s).

L’association des deux sujets, aliments et thyroïde, permet de comprendre réellement les dysfonctionnements engendrés par l’absorption de certaines denrées.

Pour qui ?

Ce livre d’une centaine de pages est très clair et donc accessible à tous. L’écriture est simple et les mots bien choisis par l’auteur.

L’ouvrage est découpé en plusieurs chapitres et sous chapitres, ce qui fait qu’on s’y retrouve très facilement !

Après, on y retrouve quand même parfois un langage non pas médical, mais plutôt « scientifique » qui personnellement me gène un peu. Mais pas de quoi non plus freiner l’envie de finir de lire ce guide d’un nouveau genre 😉

Mon avis

aliments et thyroidePour commencer, j’ai vraiment trouvé ce guide très intéressant. A chaque chapitre, j’ai appris beaucoup de choses.

Pour aller plus en détails, j’ai beaucoup apprécié ce livre qui détaille précisément les mécanismes sournois des maladies liés à la thyroïdite. En fait, je me suis même demandé pourquoi les médecins (les endocrinologues en autre mais aussi les néphrologues par exemple) ne nous expliquent pas tout cela ! Ces informations sont tellement importantes : une fois assimilées, elles permettent aux patients d’agir directement sur leur maladie au quotidien, en sélectionnant soigneusement ses aliments.

Par exemple, saviez-vous qu’il faut faire très attention à son ratio d’omegés3/omégas 6 ? Et que pour libérer leurs bienfaits dans le corps, les graines de chia doivent êtres trempées ou pillées ? Que la figue de barbarie et l’aliment parfait pour lutter contre les effets néfastes des métaux lourds ? Que le Lapacho est une délicieuse tisane ? Ou encore qu’un excès de cuivre peut causer une carence en vitamines C ?

Bien sûr l’auteur fait un focus sur les super-aliments ainsi que les micronutriment (l’iode en particulier mais aussi le sélénium, le zinc etc) et bien-sûr les différentes vitamines en les classant par ceux qui freinent ou au contraire ceux qui stimulent la fonction thyroïdienne.

J’apprécie également ce livre car, sans langue de bois, je dois bien dire que l’auteur est la première que je lis à (enfin) fortement recommander les produits issus de l’agriculture biologique. Elle explique en effet sans détour la pauvreté des aliments issus des animaux provenant d’élevages intensifs contrairement aux animaux issus des pâturages (notamment le beurre et le lait mais aussi bien sûr la viande). Mais elle explique aussi les effets secondaires des pesticides sur notre thyroïde, tout comme la pollution environnante qu’elle évoque également.

Au delà de l’aspect biologique, il est également important de noter que l’auteure revient aussi sur les conséquences du mauvais fonctionnement de la thyroïde sur l’humeur, les fonctions cognitives primaires du cerveau ainsi que la fatigue chronique. Comme décrit, il est très important à ce stade de rester entouré et de ne pas s’isoler !  Un rappel sans nul doute très important quand on connait le nombre de malades non diagnostiqués (ou mal diagnostiqués), non écoutés et renvoyés vers les services psychologiques ou encore non compris par leur entourage familial ou au travail.

En résumé

En bref, je recommande ce livre aux patients atteints de maladie liée à la thyroidie…ou non ! Même si vous faites déjà attention à votre alimentation, comprendre les mécanismes et les dessous du corps humain à ce propos et une mine d’or  justement pour prévenir ces maladies !

Mon conseil tout de même : avant de lire ce livre, il faut que vous sachiez si vous êtes en hyperthyroïdie ou en hypothyroïdie. En effet, les conseils alimentaires ne sont pas les mêmes en fonction de l’une ou de l’autre donc mieux vaut savoir ou l’on va…

Ensuite, je préconise pour cette lecture de vous munir d’une prise de sang récente prescrite par votre endocrinologue ou généraliste. En effet, cela vous permettra de voir en pratiques les données expliquées par l’auteur. En effet, quand par exemple elle y parle du taux de TSH, T4 etc, cela vous permettra de comparer avec votre propre analyse de sang 😉 Note : vous ne savez pas ce que c’est que tout ces sigles ? Pas de panique, Madame Schagerl vous explique tout dans son livre

Sur la photo

Essayez la recette du carrotcake sans gluten sous forme de muffins, c’est un délice à emporter partout… ou à offrir simplement !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Précédent Suivant