Message d’une Sage-Femme Pour une naissance libre …

17 juin 2019
Blog post

Qu’est ce que c’est ?

« Message d’une Sage-Femme Pour une naissance libre Les peurs de la grossesse et de l’accouchement » est un ouvrage, comme son titre l’indique, écrite par une sage femme. Après 25 ans de conseil auprès de ses patientes, petits et grands, Ariane Seccia a décider de les regrouper dans un livre « message ». Sans morale, elle livre simplement une « boite à outils » pour les futurs mamans et de façon général pour les futurs parents.

Le livre est composé de 3 grandes parties.

Le premier évoque « les règles de base » où l’auteure évoque notamment la maladie, le passage du stress dans le corps, le passage de la biologie à la descendance et la guérison en retrouvant l’émotion d’origine. Et ce ne sont que quelques sujets parmi une dizaine d’autres tous plus importants les uns que les autres.
A chaque fois, l’auteure apporte des outils ( 17 pour être exact !).

Le seconde partie traite plus en détails l’application de ces outils et évoque notamment un nombre important de peur : peur de l’abandon, peur de ne pas « être une bonne mère », peur de la césarienne, peur de souffrir etc.  Mais plusieurs chapitres sont également destinés à l’enfant lui même : l’impact du négatif, comment communiquer avec les bébés etc. Bref une vraie mine d’or !

Dans la troisième et dernière partie, Ariane Séccia va plus loin encore en expliquant le champs des possibles, au delà des outils déjà très aboutis et expérimentés apportés dans le livre.

Enfin, quelques schémas, annexes et phrases clés viennent clôturer ce petit bijou de manuel.

Pour qui ?

Ce livre « message » de 200 pages tout de même, s’adresse avant tout aux futures mamans (qu’il s’agisse d’une première grossesse ou non). En bonne sage-femme, Ariane Séccia y explique tous les conseils qu’une sage femme devrait donner et qui sont pourtant si souvent tabous, non exprimés dans la société d’aujourd’hui. Tout est évoqué, de la peur de l’accouchement à la peur de l’épisiotomie en passant par « l’après » pour gérer bébé : moment de solitude, la symbolique du cordon, l’allaitement etc.

Cependant, ce livre peut tout à fait être lu:

  • par les futurs papa d’une part, dont d’autres émotions et peurs peuvent être partagées. D’ailleurs, un passage leur est spécialement dédié.
  • par les sages femmes et autres praticiens (psychologue, naturopathe, kinésiologue etc) qui n’ont pas toujours les mêmes approches et qui peuvent enrichir leurs savoirs.

Et de façon générale, je pense que ce livre s’adresse à tous. Parent ou pas. Car ce livre traite souvent d’émotions refoulées, de dénis, de non-dits, de peur(s) et surtout de la maladie (de la MAL à Dit) et de ses transmissions « mentales » possibles.

Pourtant, je ne pense pas que ce livre soit à la portée de tous dans le sens ou il invite à une rétrospection profonde.  De manière très douce et guidée, certes, mais devoir réfléchir à ses « peurs » à ses « angoisses » etc ce n’est pas de tout repos.

Personnellement j’ai du faire beaucoup de pauses pour terminer la lecture du livre dans son entièreté, avec la relecture parfois de certains chapitres. En fait, il m’aura fallu 9 mois (tiens tiens comme la grossesse … coïncidence ?). J’en suis sortie souvent fatiguée. Il y a eu des crises (des choses inconscientes qui remontent à la surface), des larmes… mais au bout que du bonheur ! Je me dit que si la lecture a été aussi difficile, c’est que j’en avait grand besoin!

Ainsi je pense réellement que chaque lecteur à une vision différente de cet ouvrage, selon son propre vécu.

Extrait

« La santé, la vie de nos enfants ne nous appartiennent pas, elles appartiennent à l’univers. Ce qui nous appartient, notre devoir de parent, c’est de faire de notre mieux ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Précédent Suivant