Marrons Glacés

8 décembre 2017
Blog post

Nb de personnes
Quantité selon votre quantité de châtaignes initiale

Difficulté
2/5

Faire ses marrons glacés est d’une simplicité déconcertante. Je suis surprise des prix affichés en magasins tant cette spécialité des fêtes est facile à réaliser. Et bien sûr naturellement sans gluten. C’est tellement plaisant de pouvoir offrir de bons marrons glacés faits maison à ses invités.

Mais bien que simple, il faut tout de même de la patience et de l’huile de coude pour réaliser des marrons glacés. En effet, pour de bons marrons glacés il faut vous y prendre six jours avant le jour J. En effet, tous les jours il vous faudra « baigner » vos châtaignes.

Je vous invite à bien choisir vos châtaignes, des bouches rouges par exemple. Je vous conseille aussi d’utiliser une vieille casserole car le sucre ça colle 😉

Et pour ceux qui ne le savent pas, la châtaigne est une source reconnue de vitamines B1, B2 et B6 ainsi que pour la vitamine C.

Si vous aimez cette recette, partagez-la en photo sur Instagram avec #recetteslegeresdeplume

 

  • Nb de personnes : Quantité selon votre quantité de châtaignes initiale
  • Difficulté : 2/5

Matériel

  • 1 vieille et grande casserole
  • 1 cuillère en bois
  • 1 grille pour faire sécher les marrons après trempage
  • OPTION Des petites caissettes en papier pour les présenter

Ingrédients

  • Des chataignes fraiches, bio de préférence La quantité dépend de ce que vous trouvez mais il en faut pas mal ;)
  • 1 litre d'eau
  • 200 g de sucre Je vous conseille 150g de sucre de canne blond et 50g de sucre de coco bio
  • Sucre glace Attention certaines marques contiennent du gluten !
  • OPTION Extrait d'arôme naturel de vanille bio
  • OPTION Un bouchon d'un bon rhum blanc uniquement si vous y êtes tolérant

Instructions

  • 1)

    Pour commencer cette recette de marrons glacés, retirez tout d’abord la première peau de vos châtaignes à l’aide d’un couteau. C’est un peu compliqué…patience !

  • 2)

    Ensuite, plongez-les 3 minutes environ dans une casserole d’eau bouillante et épluchez ensuite leur « seconde peau » sans attendre qu’elles refroidissent (sinon cela va être compliqué après !). Attention tout de même de ne pas vous brûler les doigts. Si nécessaire, enfilez des gants de cuisine.

  • 3)

    Puis, faites cuire à feu moyen les châtaignes dans de l’eau bouillante pendant 20 minutes (comme n’importe quel légume).

  • 4)

    Pendant ce temps, préparez le sirop : pour un litre d’eau, ajoutez 200 g de sucre. Pour un sirop parfumé, ajoutez de l’extrait d’arôme naturel de vanille bio. Portez le sirop à ébullition pendant 5 minutes puis ajoutez-y les châtaignes puis éteignez votre feu. Laissez reposer la préparation toute une nuit.

    Personnellement je place un torchon propre sur la casserole pour éviter que des poussières viennent se coller au sucre.

  • 5)

    Répétez l’opération pendant 6 jours.

    Si une fine croûte de sucre s’est formée en surface du sirop ou que le sucre cristallise autour des marrons, rajoutez un peu d’eau minérale tiède dans le sirop. Vous devez obtenir un sirop de la densité de celle d’un sirop de sucre de canne du commerce. Et cela signifie que vous êtes presque au bout de l’opération.

  • 6)

    Pour finir, préparez le glaçage des marrons : en réutilisant le fond de votre sirop et en ajoutant une à deux cuillères bombées de sucre glace. Plongez une à une les châtaignes dans le glaçage et laissez-les sécher quelques heures sur une grille. Laissez « sécher » plusieurs heures.

  • 7)

    Pour les offrir, vous pouvez les présenter dans des petites caissettes (Zodio…) afin qu’elles ne se collent pas entre elles. Conservez les marrons glacés dans un endroit bien frais.

Servir accompagné

Accompagnez vos marrons d’un thé ou d’un lait de poule… Mais les marrons étant déjà très sucrés, je vous recommande davantage une boisson plutôt détoxifiante comme une tisane au citron.

Variante

Si vous le digérez, ajoutez à la préparation du sirop un bouchon de bon rhum blanc. Cela parfume vos marrons glacés.

A noter que pour cette recette vous pouvez utiliser des marrons en bocal. Dans ce cas, pour la cuisson, suivez es indications de la marque.

Info

Je me demandais quelle est la différence entre un marron et une châtaigne… J’ai trouvé la réponse : marron ou châtaigne, il s’agit bien du même fruit, celui du châtaignier. Mais le marron est une châtaigne dont la chair blanche n’est pas cloisonnée par le tan, cette fine peau, beige et amère, qui la recouvre.

Avertissement

Je déconseille vivement cette recette :

  • Aux personnes souffrant ou ayant un terrain favorable au candidat albican. En effet, un marron glacé contient beaucoup de sucre.
  • Aux personnes très sensibles des intestins. Car la richesse  naturelle en fibre de la châtaigne ainsi que sa richesse en sucre pour la recette en font un combo gagnant pour une digestion difficile possible. A nuancer tout de même car la chataigne contient de l’amidon résistant, bénéfique pour la bonne digestion. Alors dans le doute, testez d’abord avec 2/3 marrons seulement par jour…

L’automne est le printemps de l’hiver. Toulouse Lautrec.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Précédent Suivant