Poulet façon KFC (sans gluten)

15 avril 2020
Blog post

Nb de personnes
3 à 4 personnes

Difficulté
2/5

Découvrez une recette familiale délicieuse avec ce poulet « façon KFC » mais évidemment sans gluten et possible facilement sans lactose. Par contre attention, nous utilisons de l’œuf.

J’attire votre attention sur la qualité du poulet acheté : préférez le poulet jaune ou noir, plus digeste que le poulet blanc (la couleur est précisée sur l’emballage).  Bien évidemment, préférez du poulet élevé en plein air et si vous pouvez bio afin d’éviter les OGM (selon le pays où vous me lisez), les nombreux antibiotiques ingérés par les poulets en croissance mais aussi les éventuels produits utilisés lors de l’abattage.

De plus, attention, si vous êtes « en crise » alors surtout ne faites pas cette recette car la cuisson à la « friture » est très agressive pour les intestins fragilisés et les muqueuses abîmées. Optez pour cette recette lorque vous savez que votre système digestif pourra le supporter, et bien sûr n’en abusez pas 😉

Enfin, quelque soit les flocons que vous choisissez, assurez-vous qu’ils soient sans gluten bien-sûr. (disponible dans tous bon magasin bio).

Si vous réalisez cette recette, pensez à m’envoyer la photo de votre plat que je puisse la partager 🙂

Bonne dégustation

Imprimer la recette

  • Temps total : 1h
  • Nb de personnes : 3 à 4 personnes
  • Difficulté : 2/5

Ingrédients de base

  • 5 pilons de poulets (ou filets pour les plus petits) pas trop gros (ou la cuisson sera plus longue)
  • 3 oeufs frais et bios
  • 300 g de corn flake non sucrés et sans gluten. Cela peut-être des cornflakes de sarrasin par exemple

Ingrédients pour la marinade

  • Sel et noix de muscade selon les goûts
  • 1 cuillère à café de paprika
  • 1 càc de gingembre en poudre
  • 1 filet de citron
  • Option 1 - litre de lait

Ingrédients pour la panure

  • 2 tasses de fécule de mais
  • 4 cuillères à soupe de paprika
  • sel et noix de muscade selon les goûts
  • 1 càc d'huile aromatisée à l'ail

Pour la friture

  • 1 litre d'huile de pépin de raisin

Instructions

  • 1)

    Préparez vos pilons de poulet (ou découpez vos filets de poulet en morceaux de tailles diverses)

  • 2)

    Mélangez les ingrédients de la marinade dans un saladier en y ajoutant le lait en option si vous pouvez en ingérer (ce n’est pas une obligation, c’est juste que le lait « attendris » la viande et permet une meilleure absorption de la marinade). Rajoutez vos morceaux de poulet et laisser macérer 4 heures minimum au réfrigérateur.

  • 3)

    Préparer la panure en mélangeant tous les ingrédients dans une grande assiette creuse ou un grand bol.

  • 4)

    Dans un torchon ou un sac de congélation, mettre les cornflake afin de les casser grossièrement. Il ne faut pas que les morceaux soient trop gros.

  • 5)

    Battre les œufs dans une autre assiette creuse.

  • 6)

    Sortez chaque pilon/morceaux de poulet du saladier et l’essuyer grossièrement.

    Pour chaque pilon/morceaux :

    • Le tremper dans la panure
    • Le tremper dans les œufs
    • Le tremper dans les corn-flakes
  • 7)

    Plongez les dans une petite friteuse (si ce sont des morceaux de poulet) ou dans une poêle avec pas mal d’huile si ce sont des pilons. Attention l’huile ne doit pas être trop chaude car il ne faut pas « brûler » les céréales tout en faisant cuire le poulet à cœur.

  • 8)

    Si ce sont des morceaux servez.

    Si ce sont des pilons, prévoir une seconde cuisson au four (30 minutes environ) tout dépend de la taille des pilons.

  • 9)

    Disposez sur du papier absorbant puis servez encore chaud.

    Note : vous pouvez les réserver au chaud dans votre four à 40°.

A servir accompagné

  • D’une délicieuse sauce mayonnaise maison 🙂
  • De riz cuit lentement à la vapeur.
  • De frites maison, au four de préférence, ou fris dans de l’huile de pépin de raisin qui est plus digeste que l’huile de colza and co.

A éviter

  • Les sauces piquantes, qui certes sont très bonnes avec le poulet fris mais qui sont très difficiles à digérer.
  • Le ketchup, à base de tomates mais aussi très riche en sucre, et donc très riche en fodmap.

La nature offre à la fois ce qui nourrit le corps et le guérit, émerveille l’âme, le cœur et l’esprit. Pierre Rabhi

 

 

1 Commentaires

  • Zenglutenfree

    30 avril 2020 at 13 h 56 min

    Testée et plus qu’approuvé!!!!! Merci beaucoup pour toutes tes recettes !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Précédent Suivant